Connect with us

Actualité

Feguibasket : les joueurs réclament un comité de normalisation

Published

on

Après la fédération guinéenne de football, c’est celle de la balle orange qui semble confrontée à des problèmes d’égos en son sein. Alors que jusque-là la guerre se trouvait entre les dirigeants des deux fédérations, notamment version Sakoba Keita et celle d’Amadou Tham Camara, les joueurs se sont invités dans la danse pour le bien de leur discipline.

Ils ne réclament désormais que la mise en place d’un comité de normalisation si c’est cela qui viendrait à mettre fin à la cacophonie qui gangrène le basket-ball en Guinée depuis plusieurs années. Ainsi, les basketteurs demandent en effet la mise en place du comité de normalisation pour sauver leur passion, dit-on.

C’est l’idée partagée par la quasi-totalité des jeunes basketteurs internationaux guinéens. Le manque de compétitivité sur le plan local irriterait également ces jeunes à prendre leur destin en main. Pour rappel, les activités de toutes les fédérations de Basket-ball ont étés suspendues jusqu’à nouvel ordre par le ministre des sports et de la jeunesse, Lansana Béa Diallo.

Dans un Tweet sur ses réseaux sociaux, ce basketteur international guinéen, martèle ne plus jouer pour une quelconque fédération. Il veut notamment la mise en place d’un comité de normalisation.

« Moi. Aboubacar Faraban Camara déclare ouvertement de ne plus jouer pour une fédération en Guinée Je veux le Comité de Normalisation pour moi, et tous les autres joueurs qui ont du mal à jouer. Je suis né dans ce milieu et l’ai participé à des championnats que mes grand-frères et tontons n’ont pas joué parce qu’ils n’étaient pas joueurs. Vous êtes peut-être amoureux, mais vous n’étiez pas passionnés! Sinon vous auriez dû trouver une solution. Je répète, je veux jouer et je demande le Comité de Normalisation. », a-t-il posté.

Les membres du collectif des Basketteurs de Guinée estiment avoir mené des médiations entre ces deux camps dans l’optique de trouver une solution aux problèmes qui assaillent la balle orange en Guinée. Mais sans succès. Ainsi, ils ont pris l’initiative de se faire entendre de bouder toutes les activités de Basket-ball.

En effet, pour le collectif des Basketteurs, la Guinée ne manque pas de cadres pouvant assurer cette période de transition. Des bons cadres, il y en a, selon eux, mais ils estiment qu’il faudrait nettoyer les textes afin de répartir sur de nouvelles bases.

Med Sesay

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com