Connect with us

Actualité

Niger : un profond remaniement gouvernemental en perspective

Published

on

Le président Bazoum Mohamed prend ses vacances annuelles dans son terroir natal de Tesker (région de Zinder) depuis quelques jours. Il est allé se reposer pour certains, se ressourcer auprès des siens et revenir en force pour affronter les problèmes qu’il a laissés en l’état. Avec en tête cette augmentation du prix du litre de gasoil à la pompe qui est passé de 538 à 638 francs depuis le 1er août, soit une hausse de 130 francs CFA.

Une hausse par rapport à laquelle le gouvernement n’a pas su convaincre l’opinion nationale avec les arguments qu’il a brandis. Pour d’autres observateurs de la scène politique nationale, ces vacances présidentielles, -les premières depuis qu’il a pris les brides du pouvoir en avril 2021-, ne le sont pas.

Le président Bazoum est allé au village pour travailler, réfléchir sur comment se ressaisir pour assumer pleinement, sans interférence, ses fonctions. C’est un secret de polichinelles, tout le monde sait qu’il a les mains lié depuis qu’il est au pouvoir.

Il est entravé par son prédécesseur et mentor Issoufou Mahamadou, qui est perçu au sein de l’opinion comme étant le vrai détenteur du pouvoir, celui qui continue à tirer les ficelles dans tous les grandes décisions engageant la vie de la nation.

A l’occasion de cette excursion de deux semaines au village, nous avions appris qu’il compte se défaire de ses liens et voler de ses propres ailes. Une noble ambition qui n’est pas pour plaire à de nombreux camarades roses et leurs alliés politiques. Tout Niamey s’est délocalisée à Tesker et compte y rester jusqu’à la fin des vacances présidentielles pour ne connaître des surprises désagréables, notamment la perte du poste ‘’juteux’’ qu’on occupe.

Selon notre source, le président Bazoum a décidé de balayer les écuries d’Augias à son retour des vacances, en procédant à un profond remaniement de l’équipe gouvernementale en place. C’est sans quartier, tous les ministres dont les départements sont mentionnés dans le dernier rapport 2021 de la Cour des comptes par rapport des malversations sont sur le gril, d’après la source.

Cette opération d’assainissement va-t-elle se dérouler en l’absence du Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou, en déplacement à l’extérieur, dans un cadre privé ? Nous ne serions le dire. La certitude, c’est que Bazoum a l’intention de se débarrasser de tous les membres indélicats du gouvernement pour relancer la machine sur de nouvelles bases.

Pour ce faire, il aurait même demandé aux partis alliés de lui soumettre des noms de ministrables en vue de la recomposition du gouvernement dès son retour des vacances. Issoufou, le laissera- t-il faire ? Rien n’est moins sûr !

SOURCE : Ambassade de la république du Niger au Mali

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com