Connect with us

Actualité

Le Bénin lance son Plan national pour l’économie circulaire

Published

on

Il s’agit pour le Bénin d’une approche plus durable et responsable de l’utilisation de ses ressources naturelles, indique la BAD qui appuie ce Plan.

Le Bénin a lancé officiellement son Plan d’action national pour l’économie circulaire pour honorer ses engagements climatiques à travers ses contributions déterminées au niveau national (CDN), imposées par l’Accord de Paris aux parties signataires. Ce plan bénéficie d’un appui de la Banque africaine de développement (BAD) à travers la Facilité africaine pour l’économie circulaire (Africa Circular Economy Facility), une coalition de nations africaines créée en 2016 et dirigée par des gouvernements.

Ce plan engage le gouvernement béninois, les entreprises et les acteurs de la société civile dans une démarche collaborative en faveur d’une économie prônant l’utilisation éthique et optimisée des ressources, tout en promouvant une croissance durable et inclusive. Le Bénin ambitionne de renforcer ses engagements climatiques qui portent entre autres sur une réduction de 7,8 pour cent des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2045 et un développement accéléré des énergies renouvelables qui devraient représenter entre 20 et 30 pour cent du mix énergétique national.

Ces engagements concernent onze secteurs déjà identifiés. Ils portent notamment sur les déchets, l’eau, l’agroalimentaire, le bâtiment, le textile, le transport et la mobilité ainsi que les TIC, l’électronique, les plastiques et les produits chimiques. Le tourisme, les mines et les matières premières figurent également parmi les secteurs concernés.

Selon le ministère béninois du Développement durable, le plan d’action pour l’économie circulaire apportera « d’importants avantages au Bénin à travers, entre autres, la création d’opportunités d’emploi et la valorisation du potentiel des jeunes béninois, tout en ouvrant des perspectives favorables dans des secteurs clé ». En se dotant d’un tel plan, le Bénin rejoint le Cameroun, le Tchad, l’Éthiopie et l’Ouganda dans cette dynamique et trace ainsi le chemin d’une transition vers la circularité de son économie.

dpa

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com