Connect with us

Actualité

Ghana : Appui technique à l’Autorité alimentaire et pharmaceutique

Published

on

L’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) a offert à l’Autorité alimentaire et pharmaceutique (FDA, en anglais) du Ghana quatre serveurs informatiques d’un « Système intégré de gestion des informations réglementaires » (IRIMS, en anglais).

L’IRIMS est un système informatique personnalisé utilisé par les autorités nationales de réglementation des médicaments et des dispositifs médicaux. Ce système permettra à la FDA une « gestion efficace des demandes en ligne », a indiqué la GIZ. Il vise à « améliorer la transparence et la visibilité des activités de la FDA pour tous les demandeurs », a déclaré, pour sa part, une responsable de la FDA.

Le don allemand fait partie du projet « Renforcement institutionnel et technique de l’Autorité alimentaire et pharmaceutique du Ghana », lancé en août 2022 et mis en œuvre par la GIZ. D’une durée de 27 mois, ce projet, doté d’un budget de 2,84 millions d’euros, est mandaté par l’Union européenne (UE) et le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ). Il a été conçu pour soutenir la FDA dans la réglementation de la fabrication locale de vaccins répondant aux normes internationales de qualité, sécurité et efficacité. Le projet prévoit, entre autres, la construction d’un laboratoire pour tester les vaccins produits localement.

Créée en 1992, la FDA a pour mission de garantir la sécurité, la qualité et l’efficacité des médicaments humains et vétérinaires, des aliments, des produits biologiques, des cosmétiques, des dispositifs médicaux, des substances chimiques domestiques et des essais cliniques, ainsi que le contrôle des produits du tabac par l’application de normes pertinentes visant à protéger la santé publique.

La pandémie de COVID-19 a révélé la fragilité de nombreux systèmes de soins de santé et a mis en évidence les déficiences et les difficultés des chaînes d’approvisionnement médical en Afrique. Le continent importe 99 pour cent de ses vaccins et 70 à 90 pour cent de ses médicaments et dispositifs médicaux, ce qui constitue un défi de taille, selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), une agence spécialisée de l’Union africaine (UA).

dpa

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com