Connect with us

Actualité

Cap-Vert : le PAICV élira son nouveau président début 2020

Published

on

Le Parti africain de l’indépendance du Cap-Vert (PAICV, opposition) se réunira en congrès au premier trimestre 2020 et élira son nouveau président, a annoncé dimanche le porte-parole de son conseil national, Démis Lobo.

Au cours de la réunion du conseil, la présidente du PAICV, Janira Hopffer Almada, a par ailleurs vivement critiqué le gouvernement, déplorant « l’augmentation des dépenses publiques alors que le pays subit une deuxième année consécutive de sécheresse ».

« Il n’est pas normal de dépenser 600.000 euros de plus en séjours et voyages dans un pays qui traverse la deuxième année de sécheresse. Il n’est pas normal que le gouvernement renouvelle l’ensemble du parc automobile lorsque le pays est en difficulté », a-t-elle dénoncé, ajoutant que le gouvernement ne devrait pas agir comme si le Cap-Vert était un pays riche.

« Les résultats en termes d’emploi, de dette publique, de transport (…) sont une démonstration de la manière dont le Cap-Vert a été gouverné », a poursuivi Mme Almada. Selon elle, la dette du pays « augmente sans investissements significatifs au service du pays et de la population », outre la « destruction de 15.000 emplois » au cours de ces trois années de gouvernance du Mouvement pour la démocratie (MPD).

« Nous avons un pays qui prévoit une croissance de 5%, inférieure à ce qui est promis par le gouvernement actuel (7%), et ne peut pas créer d’emplois pour la population cap-verdienne », a déploré la dirigeante du plus grand parti d’opposition.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com